Cultiver l'optimisme et l'espoir

21/6/2022

Nous le ressentons tous, notre monde est instable à tous les niveaux :environnemental, social et aussi personnel. Dans la littérature, la presse et partout sur les réseaux sociaux, on nous conseille d’adopter une posture optimiste face à la vie, de garder l’espoir.

Mais y a-t-il une différence entre l’optimisme et l’espoir ?

D’après les chercheurs qui travaillent sur ce sujet : oui !

Les optimistes, on en connait tous, considèrent l’avenir sous un angle positif. L’espoir, lui, porte davantage sur la conviction qu’il existe de nombreuses possibilités et façons de surmonter les obstacles et les crises. Et ainsi de mobiliser des ressources pour passer à l’action et avancer en direction de ses objectifs (Bryant and Cvengros 2004).

Dans l’espoir, il y a donc la notion de but et d'action, tandis qu’avec l’optimisme, il s’agit d’une représentation plus générale de notre existence, plutôt passive.

En deuxième partie de vie, cultivons l’optimise et l’espoir

Concernant la dernière partie de notre carrière ou de la transition vers la retraite, il est donc bénéfique d’être optimiste ET de prendre activement notre vie en main avec plein d’espoir. Le fait de choisir et d’agir nous procure ce sentiment de bien-être et d’épanouissement en créant du sens.

La bonne nouvelle c’est que même si l’optimisme et l’espoir sont des traits de notre personnalité, nous pouvons cultiver ces attitudes positives. Voici notre recette issue de la psychologie positive :

Chaque soir, avant de vous coucher, notez dans un joli carnet un petit objectif pour le lendemain : une action positive simple à mettre en œuvre. Définissez ce que vous allez faire concrètement pour réaliser cet objectif. Le soir, notez dans votre carnet le résultat de votre action et l'émotion que vous avez ressentie.

Par exemple : 

Objectif : Je veux redonner le sourire à une amie. 

Action : La surprendre en lui déposant un livre dans sa boîte aux lettres. 

Résultat : Elle m'a envoyé un joli message pour me remercier. 

Émotion : Joie intense.


Faites cela pendant une semaine et vous remarquerez une augmentation de votre bien-être. Vous verrez également qu'avec de petites actions, vous pouvez agir pour transformer positivement votre quotidien et celui des autres. Ce sont des petits bonheurs qui aident à cultiver l'optimisme et l'espoir.

Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez même adopter cette routine et la pratiquer au rythme qui vous convient : tous les jours, une fois par semaine, une fois par mois etc. Alors à vos marques, prête, positivez !

Flow Motion Logo
La newsletter mensuelle pour créer plus de Flow dans ma vie !
Informative et stimulante, avec une interview d’une personne épanouie, un article, des réflexions sur ma vie après 50 ans et comment anticiper ma retraite, les prochains événements Flow50+… et quelques surprises.
Je m'abonne !

Autres Ressources

Plus d'articles

Et vous, quels masques portez-vous ?

En réalité, nous portons plusieurs masques tous les jours. On ne vous parle pas des masques sanitaires ;-)

Ressources

Aimer son corps aussi après 50 ans

Chez la femme, l’arrivée de la ménopause est signe de vieillissement : cheveux blancs, prise de poids et rides. Pour un homme...

Ressources

Webinaire : comment préparer sa retraite ?

Vous approchez de la retraite ? Vous vous demandez : “Quand et avec combien vais-je pouvoir partir ? Que vais-je faire de tout mon temps libre une fois à la retraite ?”

Ressources